Au bout du compte, qu’est ce qui reste?

« Au bout du compte, qu’est ce qui reste,

quand il n’y a plus la parole, plus le corps, plus rien ? »

À Rio de Janeiro, les clowns du Teatro do Sopro arrivent à communiquer avec des personnes âgées qui n’arrivent plus à s’exprimer, parfois depuis plusieurs années. Vulnérable, humain et un peu idiot, le clown entre en connexion avec les résidents d’Ehpad, au point de les libérer complètement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s