Rimes fêlées de l’été

Nos poétesses travaillent malgré la canicule !

Pas facile de faire un groupe homogène avec ces chaleurs qui fatiguent beaucoup les personnes âgées. Pourtant le poème sur l’été prend forme.

Nous en avons écrit la moitié, avec les mots qui rappelaient l’été aux participants.

La suite cet après midi…

Je ne résiste pas à vous donner la première moitié, contente d’avoir réussi à faire aller le groupe vers la fantaisie.

Rimes fêlées de l’été

J’attends les vacances avec impatience

Les voyages en ambulance c’est tendance

Entre Florence et Fort de France mon cœur balance

Mes souvenirs de voyage dans mes bagages

Images, visages, coquillages, rivages….

Ecoutez mon bavardage :

J’ai vu une libellule avec des pellicules

Tenir un conciliabule sur un monticule

J’ai vu un coquelicot rigolo

Voyager incognito en kimono

J’au vu le clown Crado chanter un concerto

En buvant du jus d’abricot

J’ai vu un mercenaire aller à la mer

Avec une écolière jardinière

J’ai vu un maître-nageur cascadeur

Mettre la chaleur dans un aspirateur

Et un coiffeur la mettre dans le congélateur

J’ai fait une caricature sur la figure

Avec de la confiture

Quelle déconfiture !

J’au cueilli les cerises avec débrouillardise

Puis ai mangé cette friandise avec gourmandise

J’ai vu le soleil qui n’avait pas sommeil

Ecarter les orteils sous la tonnelle

marg

 

 

 

Une réflexion sur “Rimes fêlées de l’été

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s